Mickaël RUELLE, créateur lumières et régisseur
L'effet salaire
Les deux comédiens ne sont pas des stars, l’auteur n’est pas célèbre, et ils ont l’ambition d’associer le rire et l’intelligence. C’est dire qu’ils ont toutes les raisons de passer inaperçus ! Pourtant il reste une solution pour conquérir les foules : choisir un sujet bien racoleur... La fesse est incontestablement le plus efficace ! Et le défi est lancé : rester fin, drôle, étonnant, caustique, sur un thème au fort risque de dérapage...
d'après un texte de Yannick Nédélec
avec Laure Mandraud et Yannick Nédélec
« L’effet salaire », est un titre qui annonce bien la couleur. Il joue déjà sur les mots. On ne comprend pas la même chose si on le lit ou si on le dit ! Mais que les amateurs de paillardise ne se réjouissent pas trop vite ! Nulle trace de vulgarité, nulle facilité grivoise. Parlant de fesses, le défi est de faire beaucoup rire, sans que jamais personne n’ait honte de s’être esclaffé. L’ambition est de montrer que même sur un sujet apparemment futile, il est possible de garder une véritable exigence artistique, multipliant les situations insolites et burlesques, les gags et les subtilités de dialogues à double sens. Et puis dans la deuxième partie du spectacle apparaît progressivement le thème essentiel : la communication. Comment appâter des clients, des électeurs, des fidèles, des spectateurs ? Pour vendre une voiture, est-il indispensable de faire poser une potiche dénudée à côté ? Pour remplir un théâtre, est-il utile de mettre une paire de fesses sur l’affiche ? Où s’arrête la séduction, où commence le racolage ? Sous la ceinture, la gloire ? Pour faire fortune, n’y aurait-il qu’à se baisser ? « L’effet salaire » est avant tout un spectacle d’humour, qui met le doigt où ça chatouille. Et si, après quatre-vingt minutes de rire franc et intelligent, il peut y avoir une réflexion sur nos petites complaisances face aux flatteurs de bas instincts, on ne s’en plaindra pas !
Une belle fleur insolite, poussant sur le fumier de la communication moderne. Et son parfum est un gaz hilarant !
Les balades littéraires Les spectacles pour enfants 4 petits contes en rond 5 petites histoires comme ça Les fabuleuses histoires de Claude Ponti Le grenier merveilleux Le rêve de Clémentine Quel poème, cette Clémentine ! Quentin et les étoiles magiques A l'eau Clémentine Le Noël de Clémentine Pop up Agenda Le contactCompagnie Laure Mandraud
Théâtre et Musique Accueil Les visites décaléesCompagnie Prométhéâtre - 86 bis rue Georges Courteline, 37000 TOURS 02.47.75.13.00. / 06.63.66.88.51. - compagnie.prometheatre@sfr.fr
La formation Les liens Les spectacles tout public Simone de Beauvoir, écrire pour exister La Loire n'est pas un long fleuve tranquille Une petite fille nommée Aurore Inspiré ? Soufflez ! Les ders des ders L'effet salaire